Restaurant review: Mmmh! La Crêperie de bonapriso

Il y a quelques semaines, je suis tombée sur cette petite merveille sur instagram. Le nom était orgininal, (“Mmmh”! La Crêperie), et la décoration des lieux m’a instantanément séduite. En parcourant le profil de la crêperie, je me demandais si on était réellement au Cameroun! Haha.

Le concept était si simple et novateur, que j’ai décidé de faire ma petite recherche sur Vanessa Tabeth, la promotrice de la Crêperie. 

La dame derrière le concept

Mme Tabeth est une maître Crêpière de profession. Alors, personnellement j’étais bluffée parce que je ne savais pas qu’il y avait une spécialisation dans la pâtisserie qui se consacrait uniquement aux crêpes. Mama, chapeau! 

Cette dame, passionnée de desserts et surtout de crêpes, décide il y a quelques mois de quitter son poste de Responsable Communication dans une grande boîte de la place pour monter sa crêperie. Gaufres, galettes, crêpes salées et sucrées: l’imagination de Mme Tabeth ne tarit pas, et sa passion pour son métier se ressent dans ses écrits sur instagram. 

Au-delà de sa profession, Mme Tabeth est une mordue de voyages et de nouvelles expériences. A travers son compte personnel, j’ai immédiatement cliqué avec la personne derrière l’entreprise. Il me paraissait logique qu’une femme aussi joyeuse et créative se lance dans une aventure pareille. 

J’ai également fait des recherches sur la décoratrice d’intérieur, qui a donné vie à ce concept: Kebehome. Le made in Cameroun est époustouflant lorsqu’on laisse libre court à son imagination. 

Première impression des lieux

Un jour, j’ai simplement décidé d’y aller faire un tour. 

Dans la rue, la crêperie se remarque facilement par sa véranda couverte d’une bache jaune et blanche. Le personnel est très accueillant, poli et respectueux. On n’a pas besoin de porter un masque pour entrer, mais on se désinfecte les mains. Assise dans un coin de la pièce, je m’émerveille derrière chaque détail dans la décoration. Les sièges confortables, les coussins, les lampes rétro, les plantes vertes, ainsi que la caisse qui avait des allures vintage. 

Le dépaysement était total, et je me suis crue aux Etats-Unis, avec une ambiance de Waffle House (mais en plus glamour quand même lol)

Le menu

Bien qu’on s’attende à manger des crêpes ou des galettes , on se retrouve facilement dans l’embarras du choix parce que le menu est riche et varié. Galette au saumon, galette aux crevettes, galette aux au fromage… Oh là là l’estomac ne savait plus où donner de la tête. LOL.  Côté boisson, on a droit aux milk shakes, aux jus naturels (ananas, raisin, pomme, bissap) et aux cocktails. 

Pour un bon repas, je vous conseille de prévoir 15.000 FCFA par personne: une galette salée, une crêpe garnie et sucrée, et une boisson appétissante. 

Pour un repas basique, vous pouvez tout à fait trouver votre compte avec 6000 FCFA francs par personne: une galette basique ou une crêpe garnie, et une boisson naturelle.

Vous pouvez trouver le menu sur le site de la crêperie: https://mmmhlacreperie.com/

Le repas

J’ai finalement commandé une galette au beurre persillé. C’était la galette la plus basique, avec pour garniture du persil et et du beurre. Je voulais d’abord tester.

Comme boisson, j’ai commandé un shake au spéculoos. Le service était rapide, et bien fait. J’ai moins apprécié le goût de la galette car elle semblait un peu trop cuite. Un peu comme quand une crêpe passe 1 minute de trop à la poêle.

Le shake au spéculoos, par contre, était un délice. Du lait, de la chantilly, des biscuits faits de cardamome, de gingembre et de noix de muscade. AAaahh. Un rafraîchissement idéal après une longue journée de travail. 

L’ambiance

L’ambiance est fun et bon enfant. La crêperie reçoit des invités de tout âge: des parents avec leurs enfants, les copines, les cousines, et les messieurs qui veulent faire plaisir à leur chérie (messieurs, prenez note)!

Ma note

Je donne la note de 4/5 à la crêperie de Bonapriso. Le seul point à améliorer, c’est la galette. Prochainement je demanderai ma galette pas trop cuite! Haha. 

Pour tous vos anniversaires, vos évènements ou vos rendez-vous, je recommande la crêperie Mmmh! 

** Cette publication n’est pas sponsorisée, rien que de l’atalakou! 🙂

Bien à vous

Rose du Sahel

dress the way you want to be addressed

There was one thing I didn’t have to worry too much about when I lived in the US: My appearance. Seriously. When I was living in rural America, I got to notice something interesting: people did not seem to care too much about their appearance. People simply wore clothes that were comfortable to go to class, to go to work, and to go do shopping.

Me at NASA, 2013

I have met millionaires who dressed like everybody else in the streets. I have seen students going to class with their pajama pants on!! YES, their pajamas!!! LOL. I have seen people wear yoga pants as everyday pants, etc. It was a staggering contrast with the image we were fed of glamourous America on TV. Growing up, all I saw on TV shows was sweet 16, Lizzie Mc Guire and famous Hollywood stars. It seemed to me that wearing “chic” clothes was everyday business.

Either way, when I got to meet “real Americans”, I embraced the freedom of wearing casual clothes.

Tailgate at a football event at university

Coming back home

Back in Cameroon, I had to adapt to the norms and expectations of people. Here, people care about the way you dress, the way you speak, and the way you carry yourself in public. This happens especially in the business world. It is a habit we have inherited from the French culture: dress the way you want to be addressed.

Rocking my Dubai style at Onomo Hotel, Douala, 2020

I really struggled to find a clothing line that fit my personality. I first started wearing traditional North Cameroon clothes for a while, but I realized it made me feel older than I was LOL. Then, I tried western clothes, and it always seemed complicated to wear. Some dresses were not long enough for my liking, and I had to buy a cardigan to put it on top. Sigh.

Your clothing says a lot about who you are

In the US, people have transcended that state of mind, but in my lovely Cameroon, personal image is very important.

Here, the way we dress has a huge impact on the way we view ourselves and the way other people perceive us. When we choose to dress elegantly, people notice that and assume we are worthy of respect. When we neglect ourselves and dress casual all the time, people start thinking that we lack self-esteem and usually belittle us in the way they speak.

We sometimes think that appearance does not matter, but it actually speaks volumes about who we are and what we believe. Our outward state is a reflection of our inner state. When we are going through life as a clumsy, unprepared, and cowardly person, we tend to dress carelessly. When we reach a higher level of self-actualization, we tend to dress in a way that communicates it.

I came up with my own clothing line

I am a mosaic of cultures. Since I have adopted many parts of Western, African, Muslim and Asian culture, I thought I would just bring it all together in one clothing line that suited my lifestyle and personality. I met a seamstress who is not only talented, but also willing to work with me on the project. I call my clothing line “la Citadine”. In English, that means “the city girl”.

My clothing style reflects my identity: I love to live the city life, I lead a very active lifestyle, and I meet CEOs every day at work. My clothing has to respect my Islamic values, but also be flexible enough for me to move around easily, original enough to make me stand out from the crowd, and beautiful enough to make me feel powerful and feminine. My girl Yakin and I brainstorm occasionally on styles that I can adapt from Western, Arabian, and African fashion so I can express myself through the way I dress. Alhamdoulillah I hope God rewards me for it.

It works !

Ever since I found my own style, I no longer dress to become popular, or to become forcefully accepted by others. My style reflects ME. It is as simple as that. Nothing to add, nothing to remove. Once you are confident in your own clothes, you become the happiest person around. You stand your ground easily, and you ooze self-confidence.

A piece of advice for my Muslim sisters

When we wear hijab, we tend to neglect our appearance completely and shun everything that makes us feel feminine. Allah swt is beautiful and loves beauty. Therefore, find a way to express your beautiful self through modest clothing. Don’t wear outfits that make you look old, careless, and repulsive. Find clothing that is noble, elegant, chic and most importantly, speaks volumes about who you are in terms of style.

P.S: Sisters, wear clothes that are so well designed that you can pray with them everywhere. You won’t need to bring a large khimar everywhere you go. Just dress appropriately and you will be fine.

Sincerely,

Rose Du Sahel

Excuse me, where did you buy your hair?

A naturalista shared her story on YouTube. After years of growing her hair curly, long and healthy, many people have asked her about her hair. One day she walked into a beauty store to buy jewelry, and the vendor asked her a question. I want you to picture the scene. It is pretty funny!

Vendor: “Ma’am, excuse-me, where did you buy your hair?”

The girl: “It’s my hair”

Vendor: “Yes, I know this is ‘your hair’, but did you buy it from [our store] or did you buy it from our competitors?”

The vendor thought that she was wearing hair extensions.

The girl: “No, you don’t understand. This is MY hair.”

Vendor: (in denial): this is NOT your hair

The girl: This IS my hair

Vendor: This IS NOT your hair

The girl: This. IS. MY. HAIR.

People at the store were looking at them like they were crazy!

Vendor: (finally realizes that the girl is not wearing a weave or wig): OHH!! This is YOUR hair? ALL OF IT?

The girl: Yes.

LOL.

This conversation might sound a bit strange to people who are unfamiliar with artificial hair, but my afro sisters know what I’m talking about 😉. Artificial hair has become so common that it has stolen the glory of our own hair. It is just convenient to slap it on top of our heads. Hide it and leave it. Braid it and leave it for months. Sow it and leave it, and for my hijabi sisters, cover it and forget about it.

I understand

Okay, I get it. Taking care of our own hair is a daunting task, especially if our hair is kinky, and especially since natural hair care in America is expensive (it’s expensive in Cameroon too by the way!).

In the West, being natural is a sport. We have to ask our African friends or to do our hair, or turn into Do-It-Yourself-ers. In addition, our lives are fast paced, and we don’t really have the time to “finger detangle” and apply a “silk press” on it. No matter how many valid excuses we have, I can’t help but wonder: “why?”

Why, ladies, have we become so focused on convenience that we have neglected this beautiful gift from God? Nothing good comes easy, we know that. If we want to lose weight and live a healthier life, we put effort into it. We stop eating greasy foods, we drink more water, eat more vegetables and exercise. We enroll into gym memberships, hire personal trainers, and do our own research on new trends and personal health.

The same goes for our skin. We want the best products to exfoliate it, make it glow, and hide all those dark circles under our eyes.

But what about our hair?

“Hide it and forget it?” Really?

Our hair is a blessing and a responsibility

It grows out of our scalp and complements a beautiful body. With every coil and curl, our afro hair crowns our head and declares the perfection and the glory of its Creator. Yes, it requires a lot more work than straight hair.

Yes, it has a category of its own, and takes a lot more time to take care of. I have another question for you though: don’t you invest time into the things that you care about? The things you love? Why don’t you do the same with your hair?

hair care is self-care

For me to feel successful as a woman, I need to take care of my mind, but also take care of my hair. This is a special part of our identity as women and it is crucial to give it due respect. Neglecting our hair is actually a reflection of our internal state.

I find that when I am in a stressful period of my life, hair care is the last thing on my mind. Many of us do this, but we need to catch ourselves when we realize we are neglecting ourselves.

This isn’t about looking good in front of other people. Taking care of your body, of your hair, of your self, is a gift to your future self. By honoring that, you generate positive feminine energy, and you can give more love, more attention, and more validation to others. You no longer enslave yourself to other people’s validation, because you have your own.

Start your hair journey

Whether your hair is in its afro state or is straight, invest in taking care of it. Like any beautiful thing, your hair has great potential, and with a lot of love and attentiveness, your hair can grow to impressive lengths. You just need to commit to that relationship. First, apologize to your hair for being negligent. Yes. Apologize. LOL.

Start afresh and vow to make more EFFORTS to nurture it. Do your research on Youtube. Build a weekly hair care routine. Prioritize products that are plant-based and avoid petroleum and other harmful chemicals.

Plan something for your hair every week! It can be a hair mask or just daily hydration. It can be something as simple as putting cream on your ends.

That little touch grows over time and increases self-esteem. It sends positive feedback to your subconscious mind: “hi beautiful, you are important, and that is why I take care of you”. Who wouldn’t want to feel more love every day? ;😊

Let your new love story begin…

Rose Du Sahel

*A Naturalista is a Natural Hair opinion leader.

la chasteté est un combat (partie 2)

« Alors », me demandez-vous, « c’est quoi la différence entre la virginité et la chasteté » ?

Bonne question.

La virginité est un cadeau. La chasteté est un choix que l’on doit faire tous les jours.

On naît vierge, que l’on soit garçon ou fille. A l’âge de la puberté, le corps se transforme et ressent une attirance physique pour le sexe opposé. Le jeune homme est naturellement attiré par les femmes, et la jeune femme est naturellement attiré par les mecs. Ces sentiments sont des inclinaisons normales, et ça, nous devons l’accepter. Nous ne sommes pas faits de pierre. Nous ne devons pas démoniser une envie physique. C’est Allah swt qui a fait de cette envie un lien étroit entre un homme et sa femme.

Seulement, cette envie doit être recadrée et canalisée. C’est là où la chasteté intervient. La chasteté est une période pendant laquelle on s’abstient d’entretenir un rapport, et c’est parfois l’épreuve la plus difficile pour un (e) adolescent (e) ou un (e) célibataire.

Dieu a donné le libre arbitre à l’être humain. Que nous soyons religieux ou pas, nous sommes tous capables de faire le bien, comme de faire le mal.

Coran sourate Le Soleil, 91:

7. Et par l’âme et Celui qui l’a harmonieusement façonnée;

8. et lui a alors inspiré son immoralité, de même que sa piété !

9. A réussi, certes, celui qui la purifie.

10. Et est perdu, certes, celui qui la corrompt.

Choisir de ne pas commettre de rapport avant le mariage, choisir de se préserver, malgré toutes les difficultés que cela nous imposent est un combat noble. On s’est trop souvent moqué de femmes et d’hommes qui, au 21e siècle, se retiennent de s’investir dans des relations frivoles.

On les prend pour des « arriérés », des « faibles », ne sachant pas quel statut ces personnes ont auprès d’Allah.

Dans la tradition Islamique, au Jour du Jugement, 7 catégories de personnes seront sous l’ombre du Trône de Dieu. Parmi elles, il y aura une personne qui a été exposée à la tentation et qui, par crainte d’Allah, s’est abstenue.

Contrairement à ce que pensent la plupart des gens, la chasteté est le combat de toute une vie. C’est un choix que l’on doit faire tous les jours, parce que le diable veut constamment nous faire tomber. Homme ou femme, voilée ou non voilée, religieux ou non religieux.

Plus concrètement

Avant le mariage

La chasteté avant le mariage, c’est le fait d’éviter tout rapport physique avec un homme ou une femme. Pas de bisous, pas de câlin, pas d’étreinte du tout !

Cela implique aussi qu’il n’est pas permis de regarder les gens le faire (films, films pour adultes, etc.)

La chasteté se pratique dans ce qu’on voit, dans ce qu’on entend, et dans ce qu’on dit.

Coran sourate 17 Le Voyage Nocturne

32. Et n’approchez point la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin !

En effet, Allah a dit : « n’approchez point la fornication », et non « ne commettez point la fornication ». En plus, Il qualifie la fornication d’un chemin. C’est donc un processus, qui commence par des paroles innocentes, puis des caresses, et ça peut prendre du temps, mais ça finit par aboutir au rapport intime.

Dans le mariage

La chasteté dans le mariage, c’est le fait d’être fidèle à son époux ou son épouse. C’est le fait de ne réserver les paroles affectives, les bisous et les câlins qu’à son conjoint. Personne d’autre ne devrait accéder à ces marques d’affection physique. C’est ce qui maintient la confiance au sein du couple, la complicité, et la tranquillité.

Lorsque vous voyez d’ailleurs certains Musulmans qui ne font pas la bise aux femmes, c’est un plus pour leur relation maritale.

Ne perdez pas espoir

La virginité est un état fixe, un paramètre par défaut. On naît avec. Une fois qu’on la perd, on ne peut plus la reprendre.

La chasteté est un choix qu’on peut adopter, même après avoir commis une faute par le passé.

Il se peut qu’une personne ait commis la fornication dans l’ignorance. Cette personne peut se repentir. Elle peut sincèrement regretter ce qu’elle a fait, demander pardon à Dieu et éviter toute chose qui l’a menée à commettre ce péché.

Les bienfaits du repentir sont énormes

Tout d’abord, on regagne du respect pour soi-même. On décide de ne plus se laisser aller aux envies de notre chair. On honore notre engagement envers Allah, notre Créateur, et on honore la personne que Dieu nous a destinée pour le mariage.

Etant marié (e), la chasteté apporte de la bénédiction dans le couple. L’homme et la femme se font entièrement confiance. Personne n’a besoin de fouiller dans le téléphone de l’autre. C’est une promesse d’Allah.

CORAN SOURATE 24 La lumière

26. ” Les mauvaises [femmes] aux mauvais [hommes], et les mauvais [hommes] aux mauvaises [femmes]. De même, les bonnes [femmes] aux bons [hommes], et les bons [hommes] aux bonnes [femmes]. Ceux-là sont innocents de ce que les autres disent. Ils ont un pardon et une récompense généreuse.”

Dans une famille où la chasteté est un mode de vie, les pères de famille responsabilisent leurs garçons, afin qu’ils deviennent des hommes qui sont en mesure de se marier au lieu de les laisser commettre l’irréparable. En exigeant la chasteté de la part de ses fils, un papa est en train de préserver la chasteté de la fille de quelqu’un d’autre. En retour, Allah ne permettra à aucun homme de prendre la chasteté de sa fille. C’est un cercle vertueux.

Dans une famille où la chasteté est un mode de vie, la jeune femme sait qu’elle se préserve pour plaire à Dieu, et pour se respecter d’elle-même. Elle sait que c’est une valeur que ses parents exigent d’elle, mais aussi de ses frères.

Dans le Coran, Allah swt a commandé à l’homme de baisser le regard et de garder sa chasteté, avant de demander à la femme d’en faire de même et de se voiler.

24-30 Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font.


24-31 Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines (…)

La pudeur est une protection additionnelle, une armure pour mieux préserver sa chasteté.

Voici en quelques lignes, ce qu’est la chasteté. C’est un combat de tous les jours, et certains en meurent martyrs. Il se peut que vous ayez été trompé(e) en ayant été chaste. Sachez qu’auprès d’Allah swt se trouve la meilleure récompense pour ceux qui Le craignent, même sans l’avoir vu.

Rose Du Sahel

la chasteté est un combat (partie 1)

Dans notre société, on observe une certaine hypocrisie dans le concept de chasteté. On l’associe très souvent à la virginité, qui est attribuée pour la plupart à la jeune femme. Il est de son devoir de se préserver pour « l’heureux élu », son premier amour, son mari. Les papas sont clairs là-dessus. Aucun homme ne doit toucher sa fille, si ce n’est après le mariage.

Le discours est différent lorsqu’il s’agit du jeune homme. Bah voyons ! C’est un homme. Il a « le droit de s’amuser », de se « préparer au mariage », en flirtant avec les filles ici et là. Le jeune homme peut ramener sa copine dans sa chambre et personne ne dit rien à la maison. Par contre, lorsque c’est la jeune fille qu’on surprend en ville avec un homme, main dans la main, c’est un carnage. Elle se cache donc sous son voile comme une fille sage pendant le jour, et textote avec son petit copain la nuit.

Je continue ? Okay.

Les choses ne s’améliorent pas lorsqu’on parle de fiançailles. De nos jours dans la communauté Musulmane, on note un grand laxisme dans les limites que doivent observer les personnes qui veulent se marier. On confond les fiançailles et le mariage, et on permet toute sorte de transgression des règles édictées par Allah et Son messager.

Un homme fiancé va justifier ses échanges frivoles avec sa fiancée par le fait qu’ils se marieront de toutes les façons. La jeune femme, qui désire plus que tout être aimée, va succomber en oubliant qu’elle devrait d’abord obéir à Allah avant d’obéir à son homme.

” Et n’approchez point la fornication. En vérité, c’est une turpitude et quel mauvais chemin. ” (Sourate 17 Ayah 32)

Qu’Allah swt nous pardonne.

Dans ces cas-là, les conséquences sont malheureuses pour cette union parce que cet amour a été corrompu par la fornication. Dans notre étique religieuse, la fornication et l’adultère portent le même nom : Az Zina.

Entretenir une relation hors mariage est tout simplement un péché grave, et un crime contre la société qui est sévèrement puni. Oui, même s’il n’implique au départ que 2 personnes, il détruit l’intégrité humaine. Laisser libre cours à ses passions ne s’apparente-t-il pas à de l’esclavage à la chair ? En quoi est-ce que cela nous différencie d’un animal, qui obéit à ses instincts lorsqu’il se sent en chaleur ?

Il se peut, en plus, que le couple se sépare. Elle aura donc donné son corps à quelqu’un qui n’allait de toute les façons, pas l’épouser. Au mieux, elle se repentira et trouvera un homme qui ne fera plus la même chose, et au pire, son passé sera exposé sur la place publique. L’homme, lui, continuera ses conquêtes parce qu’on n’aura jamais à lui demander s’il est « vierge », avant d’épouser une fille.

Je continue ? Okay.  

Lorsqu’on réduit cette union sacrée établie par Dieu à un simple papier qu’on doit signer devant les autres, on se donne la permission de décider ce qui est permis et ce qui est interdit avec l’être aimé avant le mariage. Dans une relation qui a commencé avec les rapports hors mariage, l’homme finit par tromper sa femme. C’est un fait. S’il n’a pas su se retenir avant le mariage, il ne se retiendra certainement pas après le mariage. Il est habitué à assouvir ses désirs, et ça, les femmes doivent le comprendre.

Le pinacle de cette comédie tourne autour de l’attitude des hommes eux-mêmes. Ces hommes qui laissent libre cours à leurs passions ne supporteraient jamais qu’un autre homme touche leur sœur, leur mère, ou leurs filles. Ils deviendraient fous de colère contre celui qui aurait osé porté atteinte à la chasteté d’une femme qu’ils aiment…

Alors que lorsqu’il s’agit de leur épouse, tout se justifie : « c’est un petit problème, on va gérer. »

Je vous demande pardon?

Notez bien

Je ne me déclare pas parfaite en dénonçant la fornication. Nous ne sommes pas faits de pierre, nous ne sommes pas non plus des anges. Mariés ou pas, la tentation frappe constamment à notre porte. Nous y sommes exposés jour et nuit à la télé, sur les réseaux sociaux, sur les panneaux publicitaires, et partout où vivent les hommes et les femmes.

Malgré mes propres faiblesses, je me dois tout de même d’attirer l’attention des uns et des autres, et de rappeler que ce qu’Allah a interdit reste interdit, même si tout le monde le fait. Ce qu’Il a permis, reste permis, même si peu de personnes le font.

Qu’Allah nous pardonne et nous rende meilleurs. Amine

Rose Du Sahel

quick and easy breakfast bowl /ad

Hello friends! I hope you all had a productive week! 🙂 Today I am sharing with you a quick and easy breakfast bowl recipe, made by Alvine The Foodie from her Washington kitchen.. Ready? Let’s do this.

Ingredients

4 Jars of plain yogurt

1/3 cup of milk

3-4 medium strawberries

Half a medium size mango

1-2 dozen blueberries

2 Kiwis

1 tsp confectioner’s sugar

1 tsp peanut powder

Yields: 2 bowls

Directions

  1. Wash, peel and dice your fruits, according to your visual preference
  2. Mix the yogurt and milk to get a creamy consistency. Note that I used greek yogurt, which tends to be too thick. If your yogurt is already creamy, no need to add milk.
  3. Pour the creamy yogurt in a bowl
  4. Style your bowl with the diced fruits. Get creative. Here I went for my country”s flag colors in the first bowl (though I forgot the yellow star).
  5. Sprinkle the confectioner’s sugar and peanut powder at the end for decoration.

PRO TIP:

Confectioner’s sugar will dissolve quickly so if you want to take a picture of your creation you want to do it right away (or even ask someone to do it while you’re sprinkling the sugar!)

ENJOY!

Where to get the ingredients if you live in Douala

Kiwis: SAWA FOOD MARKET Bonamoussadi

Strawberries and blueberries: CASINO SUPERMARCHE Bonapriso

Peanut powder: Super U Bali. If you can’t find it, you can substitute with sliced almonds.

If you live elsewhere… Use the fruits that you have at your disposal. The goal is to have fun with it. 🙂

Follow Alvine The Foodie on Facebook and instagram!

Have a delicious week-end!

Rose du Sahel

Mon plaidoyer pour les ÉLITES du nord cameroun

Messieurs,

Je vous félicite pour ce que vous faites. Je vous félicite pour toutes les décisions difficiles que vous devez prendre, tous les jours, pour bâtir un Cameroun meilleur. Allah vous a accordé, par Sa grâce, une grande capacité à gérer les hommes et Il a fait de vous des exemples. Je ne peux m’empêcher, toutefois, de soulever un point sensible qui est largement ignoré dans nos contrées.

Le chômage des jeunes hommes nordistes

En effet, il y a près d’une décénnie que nous remarquons un désintérêt progressif des jeunes hommes à l’apprentissage scolaire. Une fois la quinzaine arrivée, le petit monsieur se voit déjà en train de compter des millions, s’entourer de femmes sulfureuses, et narguer ses amis sur instagram.

Les réseaux sociaux, la drogue, la moto, les relations illicites hors mariage. La liste des conséquences néfastes pour l’oisiveté est loin d’être exhaustive.

De nos jours, les filles se démarquent plus dans leurs études que les jeunes hommes. A qui revient la faute ?

Il ne s’agit pas de faire référence au gouvernement. Comme je l’ai déjà souligné sur mes plateformes, le changement ne vient pas d’ailleurs. Il commence par nous-mêmes.

Allah ne modifie point l’etat d’un peuple, tant qu’ils ne modifient pas ce qu’il y a en eux-memes

sourate ra’ad ayah 11

Mes chers frères, vous êtes des pères. Vous êtes des dirigeants. Vous êtes des enseignants, vous êtes des cadres, vous êtes des autorités religieuses. Qu’avez-vous fait pour ces jeunes hommes ? Pourquoi vivent-ils une crise d’adolescence qui les mène à leur propre destruction ?

Qu’attendez-vous d’un jeune garçon qui passe son temps à sécher les cours et qui n’a pas peur de braquer des voitures, ni de faire la prison ? Que pouvez-vous faire pour empêcher cela ?

Notre jeunesse a besoin de modèles.

Allah swt a fait de vous des exemples pour que vous soyez DES GUIDES pour la génération jeune.

with great power comes great responsibility

Vous vous occupez certes de votre famille financièrement, et cela est à féliciter. Cependant, votre responsabilité s’étend également sur la communauté toute entière.

Dans votre vie personelle

Passez plus de temps avec vos fils, vos neuveux et vos petits cousins. Ils ont besoin de voir en vous un exemple qu’ils vont suivre. Si votre intention est sincère envers Allah, vous serez récompensé pour le bien que ces jeunes hommes accompliront dans leur propre vie. En agissant comme un homme responsable, vous responsabilisez également ceux qui sont sous votre influence.

Apprenez-leur à craindre Dieu dans toutes leurs décisions.

Apprenez-leur à gagner leur argent de manière honnête.

Apprenez-leur des métiers alternatifs si l’école ne marche pas pour eux.

Apprenez-leur à traiter les femmes avec plus de dignité et de respect

Apprenez-leur, tout simplement, qu’être un homme c’est être responsable.

Dans votre vie publique

Allez dans les établissements scolaires pour parler aux jeunes hommes. Décrivez-leur votre travail, votre parcours académique, et faites-leur comprendre que rien de valeureux dans cette vie ne s’obtient sans efforts. Partagez des anecdotes dont ils peuvent s’inspirer, de votre propre vécu ou du Coran. C’est ainsi qu’on plante des graines dans le cœur de ceux qui sont sincères.

Organisez des causeries éducatives avec les jeunes étudiants, et les jeunes au chômage. Essayez de comprendre leurs besoins et usez de vos relations et avantages pour le résoudre.

quand un homme a faim, mieux vaut lui appendre à pêcher que de lui donner un poisson

proverbe chinois

Dans votre vie PROFESSIONNELLE:

Devenez un mentor, un coach pour les jeunes employés. Développez leur plein potentiel et donnez-leur le goût du travail bien fait. Inspirez-les à devenir des personnes meilleures, des hommes honnêtes.

Chers frères,

Il est certes important d’aider un jeune en l’invitant à partager vos repas.

Il est essentiel, de faire venir des jeunes dans votre petite mosquée pour prier.

Il est aussi nécessaire de tendre la main avec un billet de 5000 pour aider un petit frère dans la détresse.

Ceci est une aide non négligeable, mais elle n’est pas durable. La meilleure charité que vous puissiez faire, c’est développer le potentiel de vos jeunes. Faites-le pour Allah. N’attendez pas une reconnaissance publique pour cela, mais vouez-vous corps et âmes à la formation des hommes.

Si le taux de délinquance juvénile a autant grimpé dans nos villes, c’est quelque part parce que les hommes ont abandonné leur poste. Vous avez réduit votre champ d’action en pensant que vivre pour vous-mêmes et votre famille était suffisant. Avec tout le respect que je vous dois, vous avez eu tort.

Il faut tout un village pour éduquer un enfant

L’enfant qui braque votre maison est en fait une conséquence indirecte de nos manquements. Ce jeune désorienté et en guerre envers lui-même ne s’est laissé aller que par désespoir et suivisme. Si au moins il avait des grands frères qui l’aidaient vraiment. S’il avait un mentor qui pouvait lui montrer que l’homme a été créé pour une vie de lutte, il aurait peut-être craint son Seigneur et se serait abstenu.

Chers frères, vous êtes des leaders

Reprenez vos titres de conseillers et de guides. N’abandonnez pas vos jeunes frères à eux-mêmes. Remplissez votre devoir envers votre communauté, et votre pays.

Bien cordialement,

Fatimé Asta (Rose Du Sahel)

p.s. La photo en couverture de cet article est une photo de BellaNaija

3 types of ennemies (continued)

The Spy

Have you ever felt like you were being spied on? I know I have.  You may have stopped talking to some people, or parted ways, but they still check on you to see how you are doing. Be aware of this: they don’t necessarily do it because they care about you. When you succeed, they dislike it, and get very disappointed. When you go through difficulty, they rejoice and laugh at you. Either way, they will not openly show support or disapproval. They rarely, if ever, say hello. These are usually the type of people who “like” your posts but never say anything (and you know you might not get along well with them). Or the people who silently watch your social media stories but never reach out.

Remember: Not every follower is a fan

How to deal with spies:

The best way to deal with them is to ignore them. It may sound contradictory, but spies are checking on you because they want attention from you. They want you to check on them, they want your admiration even. Those people also have self-esteem issues. They constantly want to be the center of attention, and hate it when someone else does. Don’t feed their ego at all. Keep shining and carving your own path. God will take care of jealous people 😉

The hypocrite


I find that the word “frenemy” describes hypocrites very well. Among the 3 types of enemies, hypocrites are the most dangerous because they are two faced. In front of you, they portray themselves as if they’re supporting you. In your back, they insult you, gossip about you, and they support your haters. Hypocrites don’t check on you when you are going through hard times. They only clap for you when you succeed. Online, hypocrites are people who like your pictures and comment your posts with fake kindness.

It hurts them to see you achieving great things in life without them, because they want to know everything about your life.

Why do they act this way?

Hypocrites are also insecure about themselves. They are constantly comparing themselves to other people, and are not content with what they have.
That is the reason they will never be happy for you, and the reason you should not tell them about your private life.

How to deal with hypocrites:

Ask Allah swt to show you people who truly care about you and to protect you from people who wish harm for you. After some time, He will make it easy for you to see people’s true faces. Some hypocrites may not even realize they are being hypocrites. It is your job to hold them accountable for their deeds when you realize they are not being sincere to you. If you think there is no hope to restore trust, then delete their phone number! Your time is way too valuable to waste it on people who want to bring you down.

All right friends, this is the end of our series on friendships. Tell me, how has this helped you see things differently? What is going to be your new approach with the people you don’t trust anymore?

Reply on this article or on my facebook page: Rose Du Sahel

Sincerely 🌹

3 types of ennemies (part one)

We can’t talk about friendships without talking about enmity. As you guys already know, we don’t live in a world of sunshine and rainbows. Today I will introduce you to the three types of ennemies I have come across.

This article features Grumpy cat! LOL

THE HATER

The hater is the type of person who does not like you for no logical reason. This is the type of person who just doesn’t like your family, or your personality, or anything you set your mind to. It is easy to get caught up into the blame game: “Why does so and so dislike me? What have I done to her?” my friends, you need to understand something. People who have deep-seated hatred in their hearts are first at war with themselves. They have a lot of problems to deal with, that go unsolved for years and when they see you, they justify being evil to you because you remind them of what they are supposed to be like.

Examples: In the story of prophet Youssouf (Joseph) in the qur’an, we see that his brothers hated him although he did not do anything wrong to them. They were already people of bad character. Trying to kill Youssouf was just a manifestation of their own issues.

Watch full explanation of surah 12, the story of prophet Youssouf. Episode 5 is about haters.

Link: https://www.youtube.com/watch?v=Kpvl0Tl2_sc&list=PLutdSTmJ7bAJea-XUDooE9j3ofEMnlMrK&index=9

This is also why you will see some people at the market or in some commercial services being rude to you. They hate their own lives and what they are going through. How can they possibly be a source of joy, peace and love?

At work, haters are people who hardly say hello to you, even when you greet them. They make everything complicated for you to get, and just seem to be angry all the time.

SCREW THEM!

How to deal with haters: Depending on the situation, do NOT let haters speak on your behalf, and do not become COMPLASANT with their wrong doings. Speak up and stand up for yourself. Whether they are in the family, at school or at work, find wise ways to address them and confront them with courage.

CYBERBULLIES

Special advice for online influencers: “Not every follower is a fan”. Know that among your 10.000 followers, you will have people who don’t like you and don’t want to see you succeed. Some will post negative comments just to enrage you, or bully you. Seek refuge with Allah from Satan and avoid entering into useless debates with them. Ask of Allah to guide them.

Sincerely,

Rose du Sahel

3 types of friends (the end)

With some people, the relationship is straight to the point. 😉

I call this type of friends, “breezes”: These are neighbors, school mates, coworkers, etc.  Being around them is like taking a breath of fresh air, but the relationship we have with them is limited to a specific time and place.

My teammates at work are young, funny and smart. We sometimes get on each other’s nerves but for the most part, we get along. We can talk about the weather, about politics, about the news, share funny memes and videos, and sometimes, about family too.

Our objectives at work are clear so we sometimes help each other solve issues or give each other advice. I actually have a nice coworker who is mentoring me on improving my skills. We complement each other and help each other win. 😊

How to deal with a breeze:

Since the relationship starts and ends with work, make sure you have fun while it lasts, but it is okay if you don’t go the extra mile. You may or may not want to completely open up with them about your private life, and that is okay!

Sincerely,

Rose Du Sahel 🌹